Qu'est-ce qu'un aquifère et comment savoir à quelle profondeur il se trouve lors du forage d'un puits d'eau

L'eau est source de vie. Il est nécessaire à la fois pour étancher la soif et pour les besoins du ménage. Par conséquent, pour ceux qui vivent loin des grandes agglomérations, un puits ou un puits est la seule source d'eau. Afin de fournir de l'eau de manière compétente à votre site, vous devez savoir ce qu'est un aquifère et à quelle profondeur il se trouve.

Qu'est-ce qu'un aquifère

Un aquifère est une zone de sol située dans la terre, dont les cavités et les fissures contiennent de l'eau. Cette eau est constamment en mouvement. C'est cette couche qui est recherchée lors du forage, afin qu'ils aient ensuite un accès constant à l'eau.

Paramètres de l'aquifère :

  • Profondeur d'occurrence. Mesuré en mètres à partir de la surface de la terre ;
  • Pouvoir. Il s'agit de l'épaisseur du sol, qui est saturé d'eau ;
  • Performance. Le volume d'eau, mesuré en mètres cubes, par unité de temps. Il est important de savoir que plus cette couche est profonde, plus ses performances sont constantes.
  • L'amplitude des fluctuations de l'eau tout au long de l'année, qui dépend de la quantité de précipitations, de la saison, de la température ambiante et de la pression atmosphérique.

Types d'aquifères

Les aquifères sont divisés en fonction de leur emplacement, c'est-à-dire de leur approfondissement à partir de la surface de la terre. Il en existe donc les types suivants :

  • Verkhovodka. Cette couche est très proche de la surface de la terre, parfois à une profondeur de seulement cinq mètres, qui se reconstitue grâce aux précipitations. Par conséquent, à des températures ambiantes élevées et avec une diminution des précipitations, l'eau peut être considérablement réduite ou même disparaître. Il faut se rappeler que cette couche absorbe tout ce qui s'infiltre avec les précipitations et les effluents : pollution du sol et de l'atmosphère, déchets des entreprises et toilettes avec puisard. Pour cette raison, il est dangereux d'utiliser l'eau de cette couche s'il y a un cimetière, des toilettes de rue ou des installations industrielles à proximité. De plus, une telle eau a une teneur élevée en oxygène, ce qui se traduit par une teneur élevée en micro-organismes vivants. Dans les régions du nord, cette couche est souvent exposée au gel, de sorte qu'il sera difficile de prendre de l'eau.
  • Eau souterraine. La profondeur de cette couche est de dix mètres de la surface de la terre. Son support est une couche d'argile. Selon les experts, l'eau d'ici n'est pas non plus assez propre, car cette profondeur n'est pas suffisante pour sa filtration naturelle de haute qualité.
  • Eaux interstratifiées. Ils sont situés à une distance de quinze à cent mètres de la surface de la terre. Souvent, le liquide se situe ici entre deux couches imperméables. Cette eau est stable. Mais en même temps, il peut avoir une forte concentration de sels métalliques et de minéraux, qu'il absorbe en lui-même tout le long. L'utilisation de cette ressource est possible après recherche et sélection d'un système de filtration approprié.
  • Eaux artésiennes. L'emplacement de ces eaux est inférieur à cent mètres. C'est cette ressource qui est la plus propre possible, puisqu'elle est passée par un grand nombre d'étapes de filtration naturelle naturelle. Conformément à la loi de la Fédération de Russie "Sur le sous-sol", l'État contrôle tous les puits artésiens. Par conséquent, pour son forage et son utilisation ultérieure, il est nécessaire d'obtenir une licence appropriée.

De plus, il existe une autre classification des aquifères. Ils sont divisés en pression et sans pression.Ainsi, les couches à écoulement libre sont situées très près de la surface de la terre, et donc leur productivité est instable. Quant aux couches de pression, elles sont situées en profondeur sous terre, elles ne dépendent donc pas de la température ambiante et de la quantité de précipitations.

Carte des aquifères

Lors de la mise en œuvre de recherches hydrogéologiques dans une certaine zone, des documents spéciaux sont compilés sans faute. Ceux-ci, ainsi que d'autres, comprennent des cartes avec lesquelles vous pouvez connaître l'emplacement des différents types d'aquifères, ainsi que leur profondeur. Cela vous permet de rechercher rapidement la source de la ressource, ainsi que de sélectionner l'équipement approprié pour forer un puits.

Ces cartes peuvent être trouvées dans les archives de la localité correspondante.

Les cartes des aquifères sont des types suivants :

  • Hydroisogypse. Cette carte contient des informations sur les strates libres. Il affiche le système de mouvement de l'eau, grâce auquel il est possible de déterminer la direction de la ressource, les sources de saturation et de décharge de cette couche, la pente, les lieux de jonction avec les plans d'eau.
  • Hydroisopyez. Il est compilé exclusivement à partir de données précises pour les sources artésiennes.
  • Carte d'amplitude des niveaux de liquide dans les sources.

Comment déterminer le niveau d'eau pendant le forage

La profondeur exacte de l'emplacement de l'aquifère peut être déterminée par des spécialistes. Mais il existe certaines méthodes et même des signes folkloriques avec lesquels vous pouvez connaître approximativement le niveau d'occurrence de l'eau.

Ainsi, lors du choix du sable lors du perçage, vous devez faire attention à son type. Plus les grains de sable sont fins, plus l'eau est proche. Si les grains sont gros, alors l'aquifère se trouve à une profondeur de plus de huit mètres.

De plus, il est important de faire attention aux plantes locales. Dans les endroits où la végétation est luxuriante et luxuriante même dans la chaleur, l'eau est située près de la surface. Ainsi, chaque plante préfère des endroits avec un emplacement différent des eaux souterraines. Voici les plantes auxquelles vous devez porter une attention particulière :

PlanteLa profondeur approximative de l'emplacement de l'aquifère
Rogozaun mètre et demi
Roseauun à trois mètres
Sarsazanjusqu'à cinq mètres
L'armoisesept mètres
Absinthe de sableneuf à dix mètres
Luzernequinze mètres

Il est également important de donner de l'importance au système racinaire des plantes. Si leur système racinaire est faible, la nappe phréatique n'est pas loin de la surface. Si les racines sont massives, alors l'aquifère est situé assez profondément.

Comment connaître la profondeur d'un puits déjà foré

Une fois qu'un puits a été foré, il est parfois nécessaire de déterminer sa profondeur. Pour cela, vous pouvez utiliser des outils spéciaux, tels que :

  • Ruban à mesurer hydrogéologique. Elle mesure des profondeurs jusqu'à cinquante mètres. En l'absence de celui-ci, vous pouvez utiliser un cordon avec un agent alourdissant. Vous pouvez utiliser une brique ou un objet métallique comme agent alourdissant.
  • Câble d'exploitation spécial. Cet outil est doté d'un rouleau de mesure dont un dévidage équivaut à un mètre.
  • Jauge de profondeur. Cet outil mesure l'angle et la profondeur d'un forage au moyen d'un écho qui est envoyé puis réfléchi par le fond du forage.

Pour alimenter un terrain en eau en forant un puits, il est nécessaire de pouvoir déterminer correctement l'emplacement de la nappe phréatique, ainsi que sa profondeur. Cela peut être fait à l'aide de cartes et d'outils spéciaux, ainsi qu'à l'aide de signes folkloriques.

ihome.techexpertolux.com
Ajouter un commentaire

Fondation

Ventilation

Chauffage